Nos guides

L’estimation de mon bien immobilier est-elle juste ?

Le prix … c’est le nerf de la vente d’un bien immobilier. Pour les propriétaires c’est le sujet qui stresse… revendre au meilleur prix, ne pas se faire avoir. Gagner de l’argent sur la transaction immobilière, c’est souvent ce qu’un propriétaire a spontanément en tête. L’envie est forte d’augmenter légèrement la valeur de la maison, au cas où. Sauf que … un bien, dont le prix est affiché au dessus de sa valeur ne se vendra peut être pas pendant des mois …

Compte tenu de la conjoncture, un bien immobilier se vend s’il est au prix du marché. Pour augmenter le nombre de visites et donc les chances de vendre rapidement, le prix doit être judicieusement choisi sur l’annonce.

Comment estimer la valeur de mon bien immobilier ?

Vous envisagez de mettre votre maison en vente ou vous l’avez déjà mis en vente sur une plate forme de vente immobilière entre particuliers ; Peut-être y avez obtenu une estimation automatisée de votre bien en ligne (c’est rarement le meilleur moyen pour obtenir une estimation de votre bien immobilier) et vous désirez savoir comment savoir si votre estimation est juste ?

Pour estimer un logement, il faut d’abord être sûrs de la surface. On parle de surface habitable pour une maison et de surface loi Carrez pour un appartement.

A partir de cela comparer les annonces des biens similaires sur votre secteur pour établir un prix au m2 moyen. Estimer alors les plus-values (cheminée, piscine, …) et les moins-values (salle de bains à refaire, …). Cette méthode n’est cependant pas adaptée à tous les biens.

Vous avez également accès aux dernières ventes de votre quartier en vous rendant sur impots.gouv.fr dans la rubrique « Données Publiques », puis « Rechercher des transactions immobilières pour m’aider à estimer mon bien ».

Le prix affiché sur l’annonce doit-il prévoir une marge de négociation ?

Les propriétaires fixent souvent le prix de vente de leur maison en prévoyant une marge de négociation. C’est une fausse bonne idée. En effet si le prix de vente affiché est juste et qu’il y a les éléments pour l’expliquer de façon claire (ecole, transports, diagnostics, factures de travaux de rénovation, etc), un acquéreur, surtout s’il étudie votre secteur depuis un moment, essaiera moins de négocier. Sachez par ailleurs que certains acquéreurs passent systématiquement leur chemin sans négocier si ils jugent votre bien trop cher.

N’oubliez pas enfin que vos acheteurs potentiels effectuent majoritairement leurs recherche de bien immobilier sur internet et qu’ils créent pour cela des alertes avec des critères tels que le prix. En affichant un prix de vente de votre maison trop élevé, vous risquez d’écarter d’office des acheteurs potentiels.

Il est d’ailleurs conseillé que le prix affiché sur l’annonce de votre bien immobilier prenne en compte le « prix psychologique » de l’acheteur. Ainsi 299 000 € sera préférable à 300 000€

Soyez attentifs aux premières semaines

Si votre prix se situe dans la fourchette des prix pratiqués ou si vous êtes au dessus mais que votre bien possède des caractéristiques rares, votre bien est sûrement au bon prix de vente. Si ce n’est pas le cas, ou si malgré une estimation qui semble cohérente, votre bien immobilier est en vente depuis plusieurs semaines mais n’obtient  pas de visites ou d’offres, alors peut-être avez-vous besoin d’aide. Si la durée de vente d’un bien immobilier est trop longue, la valeur de ce bien risque de se déprécier. Il faut donc rapidement réagir. Nous pouvons vous aider gratuitement à ajuster votre prix de vente.

20 ans d’expérience dans l’immobilier, l’expertise et les diagnostics nous permettent d’estimer votre bien au prix du marché.

Nous utilisons les méthodes sol et construction, comparaison et rentabilité.

N’hésitez pas, contactez-nous!

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *